J’aime la propreté mais je déteste le ménage Comment faire alors ?

« J’aime la propreté, mais je déteste le ménage. Comment faire alors ? »

Derrière cette phrase, la frustration profonde que nous n’exprimons pas est la suivante : « J’aime la finalité, mais pas le processus, c’est-à-dire l’ensemble des travaux et soins de ma maison ».

Quel est alors le meilleur moyen de gérer ce processus plutôt que de le subir, surtout si on n’a pas les moyens de le déléguer (une femme de ménage par exemple) ?

Aussi, le ménage de par sa récurrence est perçu comme tel. Mais c’est pourtant une façon de se sentir bien intérieurement. Il ne faut pas sous-estimer les bienfaits d'une maison propre et ordonnée.

Comment vous sentez-vous à l'intérieur de vous lorsque votre maison est sale et dans le désordre ?

“La propreté est l’image de la netteté de l’âme.”

A dit Montesquieu….Etes-vous d’accord avec lui ?

Il faut donc gérer le fait « d’aimer la propreté, mais de détester le ménage » auquel vous ne pourrez échapper si vous n’avez pas de budget.

Comment ?

En faisant un ménage intelligent  car c’est un gain de temps à consacrer aux choses qui comptent le plus pour vous. Nous sommes souvent tentés de nettoyer tout de suite le sol parce que c'est là où la saleté est la plus visible. Dites-vous ceci à chaque fois que vous faites une tâche manuelle :

« Quand la tête réfléchit, le corps souffre moins ».

Voici donc les six premières astuces pour vous aider à gérer les tâches ménagères et les  rendre rapides, simples et efficaces :

Astuces incontournables sur lesquelles plus de 95 % des personnes interrogées sur trois sont d’accord :

  1. Réduire le nombre de déplacements, c’est-à-dire de va-et-vient dans la maison ou dans l’appartement. Si chacun de vos déplacements vous demande 20 secondes et que sur une heure de ménage, vous faites 20 aller-retours pour aller chercher un torchon, un spray….vous perdez environ 7 minutes de tâches efficaces. Sur 4h de ménage, vous perdez environ 30 minutes.
    1. Trainez donc avec vous vos produits dans un seau.
    2. Ne vous déplacez pas d’un coin de la maison à l’autre les mains vides. Récupérez au passage tout ce qui peut être jeté et rangé.
    3. Faites le ménage avec un sac poubelle à la ceinture.
    4. Pensez à avoir certains produits en double ; par exemple une éponge par pièce.
  1. Mettez des routines pièce par pièce et faites le ménage toujours dans le même ordre : Savoir par où commencer dans chaque pièce sinon cela vous prendra plus de temps et vous risquerez de faire la même tâche 2 fois. L’avantage de la routine est qu’on n'a plus à réfléchir à son ménage. On sait que c'est toujours de la même façon et cela allège la charge mentale.

Trouvez-vous donc un mode d'organisation, s'y tenir pour ne pas s'éparpiller.

  1. Commencez par la pièce qui demande le plus d'énergie : "Si vous faites le contraire, vous allez vous retrouver avec la pièce la plus longue à faire. Vous courez le risque de ne pas la faire du tout puisque vous serez déjà fatiguées. Cette pièce n'est pas forcement la plus grande, mais elle demande le plus de temps".
  1. Regroupez les actions similaires pour éviter de vous éparpiller. L'éparpillement est un suceur d'énergie. Donc, focus sur une seule tâche à la fois. Occupez-vous vous des carreaux du début à la fin.
  1. Avoir peu de produits et optez pour des produits multifonctions au moins pour 2 raisons.
    1. Plus vous en avez et plus vous augmentez le risque de vous faire attaquer et développer des allergies.
    2. Plus de produits entraîne des va-et-vient à moins d'avoir un chariot pendant le ménage."
  1. Faire le ménage en musique pour penser à autre chose : cela passe plus vite si vous pensez à autre chose que si vous pensez qu'au ménage" .

Dans notre prochain article, nous vous donnerons les « Sept astuces pour ne pas subir le ménage ».

En attendant, nous vous invitons à visiter nos produits.

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés